Menu Poésie e-mail Liban Art Contact A propos de Liban Art A propos de J. Matar Grandes Oeuvres Nouveautés Palettes de l'artiste Etudes Aquarelles Huiles Oeuvres de J. Matar Reproductions


Liban Art présente les oeuvres de l'artiste peintre et poète Joseph Matar

Poésie - Vivez les nouvelles à travers des poèmes!



Barcelona mon égérie

L'événement est grand, une catastrophe, une tuerie des plus tragiques
au nom de leur Dieu sanguinaire, ils exécutent des plans diaboliques.
Appartiennent-ils vraiment à cette civilisation qu'on dit humaine?
Que de rancune en leur cœur, que de mépris, que de haine.
Leur Dieu ne connaît ni l'amour, ni la pitié, ni même la tolérance;
N'est-il pas responsable de ce qu'a subi l'humanité de souffrance ?
Lavage de cerveau, fanatisme… et cette poussée de radicalisme
toute la rancune qui emplit leur esprit et cette vague d'obscurantisme.
Barcelone! Je suis endolori, triste, peiné et meurtri
Barcelona mon amour, mon âme, mes rêves dorés, ma patrie
Mes aïeux Phéniciens sur tes côtes ont crée leurs comptoirs
Barcelona, Cadiz, Elche… la péninsule Ibérique et toute son histoire…
Nos vaisseaux chargés de savoir, de culture, d'alpha-béta de génie
destinés à tous les humains, les générations, navigateurs, à l'infini.
L'Europe entière par l'islamique terreur est ciblée, Madrid, la France,
Les Anglo-saxons, Belges, Germains, menacés par l'ignorance
Des lâches qui désertent leur pays se livrant à de barbares tueries
en régions "Chrétiennes" et exécutent à la lettre avec émotion et hystérie
ce qui est ordonné dans leur livre: Massacrer tous les mécréants,
et gagner au Paradis les promesses : femmes, éphèbes et espaces verdoyants;
des terroristes qui n'ont aucune patrie… l'islam est leur unique Nation
leur domaine, leur infini espoir, leur monde de massacre et d'évasion.
Je vous comprends : vous aimez passionnément Allah sans le connaître.
Aimer Dieu c'est aimer son prochain, aussi bien que le maître.
L'évolution, la connaissance, le progrès et sa vitesse vertigineuse
évoluent en Occident, l'intelligence, et toute l'humanité prometteuse
et vous autres abrutis? Messagers sanguinaires qui avec le crime
vous êtes unis, massacres, barbaries, et sur d'innocentes victimes.
Que de rancunes! Que de haines vous gardez aux Rois Catholiques
qui après plus de huit siècles d'occupation de leur péninsule Ibérique
vous ont repoussés et chassés de leur Sainte Terre,
vous jetant dans l'oubli et l'ignorance votre unique partenaire
Quand l'Occident s'élançait vers l'Ouest et découvrait le Nouveau Monde
pour conquérir, cultiver, répandre notre Alphabet sur toutes les ondes.
L'Espagne s'est réveillée : le Soleil éclairait majestueusement son territoire.
Pour les Rois d'Espagne, gouverner la planète était leur devoir
et vous, tueurs sanguinaires, on vous tend la main par amour et pitié
Freinez du "Djihad" la guerre, dialoguez, échangez l'amitié
oubliez vos utopiques "Houriats", éphèbes, vierges de toutes sortes
les plaisirs terrestres dans un Paradis céleste, idées illogiques, cohortes.
Barcelone, tes avenues, tes édifices, tes Cathédrales…
tes étroites ruelles aussi et la plage et les places magistrales.
Barcelone, tes blessures percent en mon âme leurs épines;
ton sang coule en mes veines, toi qui représente l'ordre, la discipline.
Ces meurtriers, ces maures et lâches barbares indisciplinés
paieront de leur sang leur ingratitude, leurs plans explosifs et minés.
Barcelone, les corps de tes enfants déchiquetés sur la place.
Ils vivaient en paix, heureux, laborieux, sans peur ni menace.
Ils se promenaient quand soudain surgit un bolide à toute vitesse,
fonçant sur les piétons, tuant, écrasant, blessant… oh tristesse!
L'alerte est généralisée : secouristes, infirmiers, ambulances
policiers; braves et courageux, excès de zèle, soins, assistance
Martyrs et blessés par dizaines… Appelle t'on cela héroïsme?
Imams et intégristes avaient préparé ce sanguinaire séisme
à Barcelone, comme ailleurs un anarchique fou s'engage à Lucifer
lui vend son âme et fait tout pour le satisfaire.
A Barcelone, l'avenue était comme un essaim; les vacanciers nombreux
de toutes les nationalités dégustant le bonheur, tout heureux
A Barcelone, toujours en fête, prime la gaieté, l'amabilité
les échanges, l'hospitalité, la culture, la générosité
Catalunia, ta côte solaire, hospitalière, sensationnelle !
Point de souci, on se perd en ton charme exceptionnel.
Européens, pour la plupart, vous n'avez rien compris à leur Islam,
du danger qui menace les libertés, les démocraties, l'existence, les âmes.
Soyez vigilants, soyez juste courageux et croyants
vos illustres aïeux étaient prévoyants, et foudroyants.
Barcelona, ton illustre club, tes musées, tes glorieux artistes
tes universités, tes recherches, ton industrie performante, tes penseurs et idéalistes.
Perle à l'Ouest de la Méditerranée, cette mer jadis Phénicienne…
Etoile des navigateurs, oasis côtière, unique et magicienne…
Barcelone, ville riche et prospère de l'Espagne, fleuron du progrès,
attachés à leur Catalunia, tes fils loin de penser à émigrer
affrontent les difficultés, les menaces de fous berbères…
Grain de poussière… Face à la glorieuse marche des Ibères.

Joseph Matar
Tous droits réservés pour tous pays
© Copyright LebanonAr
t

>>Première page<<

Huiles | Aquarelles | Etudes | Palettes de l'artiste | Nouveautés | Grandes oeuvres | Poésie | Intro
Curriculum Vitae | Articles | Livre d'honneur | A propos de J. Matar - Presse | But | Prix | Artistes
Liens | Cartes postales | Album | A propos de LebanonArt - Presse | Reproductions | Contact
Anglais (English)