Menu Poésie e-mail Liban Art Contact A propos de Liban Art A propos de J. Matar Grandes Oeuvres Nouveautés Palettes de l'artiste Etudes Aquarelles Huiles Oeuvres de J. Matar Reproductions



Liban Art présente les oeuvres de l'artiste peintre et poète Joseph Matar

Poésie - Vivez les nouvelles à travers des poèmes!



 

Nice, Lumière de la méditerranée


Peinture à l'huile, 89x116 cm

Que de fois je m'étais égaré, enchanté, le long de cette plage,
le calme régnait toujours malgré les tempêtes et les orages.
Une côte de toute beauté où touristes, acteurs et actrices
enflamment la vie, de Cannes à Vallauris ou Grasse, Vence, Saint Paul et Nice.
L'environnement, les vestiges, musées, nature, art et lumière,
les braves gens, les échanges, l'amour, la poésie, la prière…
Cette côte azurée du Sud-Est de la glorieuse France
attire le monde entier: Elle luit, vit une perpétuelle renaissance.
De l'autre côté de la Méditerranée, la lumière commence à caresser
nos cèdres pour s'unir à l'Europe, l'aimer sans se lasser.
J'en suis témoin, et à la France, merveille de la création et sa Révolution,
l'évènement majeur après celui du Golgotha et de la Résurrection.
Sa seule faute, c'est d'avoir écrasé à Poitiers les conquérants.
Ce fut le début de l'effondrement du monde musulman, échec délirant.
Ces anciens Gaulois, Francs, Charles, Pépin, Charlemagne… Clovis…
étaient des héros, des croyants et savaient gérer la justice.
Les Français actuels occupant de l'hexagone, loin du courage et de l'héroïsme
ne pensent qu'à leur confort, intérêts, passion et égoïsme.
Nos historiques ennemis ne seront ni modérés, ni tolérants
vous devez les affronter - Vaincre ou mourir, et détruire ces belligérants.
Chez ces EI, Daeych, Nosra, Qaïda etc… La clémence, le pardon,
la modération, le dialogue, la démocratie… sont dans l'oubli, l'abandon…
cette fois ce n'est pas Charlie, Bataclan, Market, ni les bus, ni le métro,
ce n'est pas Paris, la capitale, ni l'aéroport, ni les clubs.. ni un bistro.
Le diable, cette fois a choisi Nice la fée, Nice l'enchanteresse
pour la plonger dans la terreur, le sang, la barbarie, la détresse.
Il confie à ce barbare, un quatorze Juillet, une fête Nationale,
un plan bien préparé; Nice sera débordée. Idéale pour un acte brutal.
Tout le monde sera là pour célébrer les droits et valeurs de l'humanité,
hymne à la joie, à l'amitié, à cette triade: Liberté, égalité et fraternité.
Comprenez fils de l'Europe, nos mythologiques et spirituels descendants,
qu'avec ces "fanatiques", il n'y a jamais eu de dialogues fécondants
même la modération chez eux n'existe pas. Quand ils en parlent c'est pour la façade.
De Gaulle a toujours refusé ces fausses et émouvantes accolades.
Comprenez et prenez garde: Le belligérant est là; l'arme à la main.
Ce sanguinaire préfère vous assassiner aujourd'hui et non demain.
Ces terroristes sont ivres d'un grand Allah du Paradis et ses accessoires
plaisirs charnels, femmes et éphèbes, miel et lait, verdure, c'est tout leur espoir.
A Nice, la Promenade des Anglais joint le paradis à la terre
une nuée humaine de tous âges, de partout rassemblée sur cette artère…
gaité, feux d'artifice, musique.. étincelant spectacle.
La fête est annoncée, le calme, l'ordre… avant la débâcle.
Quand soudain, avance un poids lourd de couleur blanche
conduit par un fou terroriste nationalisé français en revanche!
Y-a-t-il des nationalités dans leur foi? Ou une diversité?
Leur "foi" est la nation unique à laquelle appartiennent leurs entités
… et les tonnes du poids lourd s'enfoncèrent sur la foule… Oh l'horreur!
Zigzagant de droite à gauche, semant mort et terreur.
Chez les destructeurs et égorgeurs, une première dans le terrorisme
à quel point ils sont avancées dans le barbarisme.
La douleur était grande, les broyés, cassés, blessés…
les uns agonisants, d'autres délirants ou faisant efforts pour se redresser.
En cette avenue célèbre, dans sa course barbare, ce monstre métallique
fonce et accélère, deux kilomètres de massacre, un carnage dramatique.
Panique, désolation, stupeur, cris, lamentations… horrible spectacle,
tragédie grecque? Film d'horreur? Des humains entassés comme des obstacles.
La Promenade des Anglais, champ de bataille, aides rapides, passants, habitants, touristes,
tous les survivants, médecins, assistants, infirmiers, secouristes,
Ambulances, Croix Rouge, organismes… dans Nice
l'entre-aide transforma la ville en un spacieux hospice.
Après deux kilomètres de morts, le tueur à son tour est criblé de balles.
Qui sème la mort devrait s'attendre à cette issue fatale.
Dans leur nation sans frontière, qui n'existe que dans le temps, la durée,
tous les autres sont qualifiés de non croyants, d'athées et censurés
tous ceux qui ne sont pas des leurs, et leurs adeptes,
c'est-à-dire toute la création. Pour nos "autorités", le criminel est un "suspect".
Occidentaux, vos jours de gloire sont arrivés à terme: Soyez effectifs
rien ne sert de prêcher, il faut agir, être courageux et actifs,
j'ai toujours condamné la haine, la méchanceté, la vengeance,
défendre ses droits, appliquer la loi ferme ainsi que la vigilance.
Les barbares tueurs, avides de sang, de carnages, de crimes
refusant tout dialogue, que le radicalisme envenime.
Nice ville martyre, Nice poème et chant mélodieux,
ta Baie des Anges, tes palaces, tes vestiges… ton ciel radieux.
Nice, de l'Italie à la France… cette France tant chérie.
France si tu n'existais pas, il faudrait pour l'humanité créer une patrie,
France, Patrie des arts, des sciences, des performances, des valeurs
France de Pascal, de Hugo, des Curie, Paré, Molière, Pasteur.
Les terroristes radicalisés continueront les massacres et les déflagrations
et les égorgements et la terreur, ils sèmeront la mort sans abdication.
Nous leur prêchons l'amour, ils nous sèment la mort
Nous croyons cependant qu'un jour, l'amour sera le plus fort.

Joseph Matar
Tous droits réservés pour tous pays
© Copyright LebanonAr
t

>>Vingt-cinquième page<<

Huiles | Aquarelles | Etudes | Palettes de l'artiste | Nouveautés | Grandes oeuvres | Poésie | Intro
Curriculum Vitae | Articles | Livre d'honneur | A propos de J. Matar - Presse | But | Prix | Artistes
Liens | Cartes postales | Album | A propos de LebanonArt - Presse | Reproductions | Contact
Anglais (English)