Menu Poésie e-mail Liban Art Contact A propos de Liban Art A propos de J. Matar Grandes Oeuvres Nouveautés Palettes de l'artiste Etudes Aquarelles Huiles Oeuvres de J. Matar Reproductions


Liban Art présente les oeuvres de l'artiste peintre et poète Joseph Matar

Poésie - Vivez les nouvelles à travers des poèmes!

 

Benedictus - Libanus

Comme il y a deux mille ans, Pierre visitant les Eglises
Ils sont venus chez nous Paul six, Jean Paul II et Benoit seize
Houlette en main et blanc vêtu tandis qu'au ciel anges et chérubins
Jouent de tous instruments, l’accompagnent et dansent du soir au matin
Fééries, ivresses au Paradis entre la Trinité et Marie
L’amour s’épand sur tous. La Création est en euphorie
Illustre messager, qui du ciel vers nous s’est dirigé
Là, le christianisme en Terre Sainte s’est trouvé érigé.
Ambassadeur du ciel, d’un Occident de forces et de cimes
Il vient en notre Orient, berceau du Christianisme
Vers les sources, hameaux, bourgs, sentiers et ruelles
Où vint notre Seigneur les imprégner de joie et de présence réelle
Il vient en ce Liban, vrai Panthéon de Saints et de prophètes
Mais bien plus de cœurs simples, pieux, sûrs et âmes de poètes
Nos horizons, nos sommets se perdent dans l’éternité
Notre illustre histoire par l’amour et le sang est inscrite pour la postérité
En ce jour de la Croix, il vient vers ces hauts monts
Hauts lieus sacrés des Cèdres, du Sannine et de l’Hermon
Qu’auront chanté les Ecritures, la Bible, et tant de voyageurs
Pays de l’Alphabet, des pionniers, de penseurs du savoir et des navigateurs
Ses chaînes aux profondes vallées, ses plaines, ses villages riants
A l’appel de la prière, nombreux sont les clochers et les couvents
Et ces cinq bienheureux, à l’humanité, récemment proclamés
Naamtallah, Charbel, Rafca et Haddad et Nehmé !
Vers le berceau de lumières, l’Orient, le Souverain Pontife
S’est dirigé, méditant sous le souffle de l’Esprit, pensif
Sur l’avenir de l’Occident qui fut Chrétien, mais que la modernité
Dénudée de la foi fait sombrer dans la nihilité
Occident, tes origines sont chrétiennes. Europe de grâce
Ne tombe plus dans le chaos. Dans le cœur du Christ est ta place
Notre Liban, jardin d’Il, forêts des dieux, esplanade céleste
Se prosterne à Benedictus et nos portes, grandes ouvertes
Le Liban est là, bien avant toute existence
Hymne dans le cœur de Dieu aux mystiques nuances
‘Primus inter parès’… il vient cet auguste aux blancs cheveux
En ce pèlerinage, accomplissant tant de promesses et de vœux
Réconforter, bénir,… Les quatre patriarches hôtes de son Saint Siège
Tous les quatre accoudés sur la colline de notre Mère la Vierge.
A Bkerké… Harissa… Charfeh et Bzoummar l’arménienne
Quatre à la suite et la nonciature en une file indienne
Il dit : ‘N’ayez pas peur ! si tout autour, bien des ombres s’annoncent
Le Seigneur, tout là haut, nous aime et c’est lui qui prononce
Il vient chez nous, refuge de familles spirituelles
Affrontées sur le fond mais accordées entre elles
Pour vivre ensemble, amitié, respect et estime
Sous nos cèdres géants et notre hospitalité intime
Notre Liban est un dialogue vivant, un lieu de rencontre
Pas d’idées seulement, d’affection, de foyer, de vie, de l’ordre
Votre venue, saint Père, fait battre tous les cœurs
Comme en retour la légende de l’Europe d’oriflammes heurs
Platon, Shakespeare et Cervantès, Dante, Beethoven, Delacroix
Mais plus, auréolé de notre foi commune et de sa joie,
De tant de saints, de martyrs, et d’illustres esprits
Qu’avec vous nous aimons ! soyez le bienvenu ! nos cœurs vous crient
Au Liban, vous n’êtes pas en visite, de l’église c’est le Saint Siège
Le Liban, c’est l’antique Eglise qui nous aime et protège.
Eglise aux milliers de martyrs, de héros et de saints
L’Eglise et le Liban, sublime assemblée et vivant essaim
Le Fils, Marie et le Liban, union au sein de la Trinité
Bénissez ce pays, phare pour les nations, modèle de convivialité
Bénissez-nous ! c’est votre nom pour nous, vos fidèles
Votre prédécesseur voulait que nous soyons ‘message spirituel’
Puissions-nous le rester en ces moments troublés, de peines parsemés !
Vos paroles seront pour nous exemplaires ; des guides bien aimés !
Ahlà! Ahlà ! Saint Père, c’est le cri de nos fils Orientaux
Sur le mont de la Vierge Marie, sont les vœux les plus beaux
Apôtre du Christ, pierre de base de la construction
L’Eglise est bien bâtie, d’elle se lança la civilisation
De la Phénicie où en Il se manifesta le Créateur
Il est Emmanuel, Dieu est avec nous et protecteur
Génie du christianisme, légendes des siècles, épopées et poètes
Virent les lumières circuler en nos gènes et nos têtes,
L’image céleste, reflétée sur terre de la sainteté
Marie étreignant le Liban et éclatante de beauté
Tous les chemins mènent à Rome, mais un seul au Liban :
Celui du Cœur et de l’amour et de la compréhension
Toujours fidèles à Dieu, à nos illustres Saints, au Vatican de Pierre
Notre lutte persistera héroïque, dans les sacrifices et les prières
Ce Pèlerin en Terre Sainte est bien autrement
Un singulier météore traversant les profondeurs du firmament
Le Liban en toutes ses communautés va à votre rencontre
En votre blanche figure où toute la beauté se concentre
Fils du vieux continent, une jeunesse en perpétuelle renouvellement
L’Europe restera avec l’Orient en rapport permanent.

Joseph Matar
Tous droits réservés pour tous pays
© Copyright LebanonAr
t

>>Vingtième page<<

Huiles | Aquarelles | Etudes | Palettes de l'artiste | Nouveautés | Grandes oeuvres | Poésie | Intro
Curriculum Vitae | Articles | Livre d'honneur | A propos de J. Matar - Presse | But | Prix | Artistes
Liens | Cartes postales | Album | A propos de LebanonArt - Presse | Reproductions | Contact
Anglais (English)